a u t o n o m i e ,   a u t a r c i e ,   s u r v i e
t o u t   f a i r e   s o i - m ê m e

Faire / Fabriquer

Haut. Précédente. Ail, culture d'ail

D 19 novembre 2017

Il y a un an, le V 2 décembre 2016, j'ai planté de l'ail.

Têtes et gousses d'ail.

Je me souviens avoir mélangé quelques petites pelles de sable à la terre argileuse du petit terrain en pente devant la maison avant.

J'avais acheté un sachet entier de têtes d'ail, j'en ai détaché les plus grosses du pourtour, car ce sont elles qu'il vaut mieux planter. Je les ai mises en terre, pointe en haut, à quelques centimètres sous terre. Je n'ai jamais arrosé car il ne faut pas arroser et laisser faire la Nature. Quelques jours après, les premiers germes sont sortis de terre.

Pousse d'ail sortant de terre.

Les plants ont grandi petit à petit. Quelques mois plus tard, ils ont commencé à faner et j'ai su que le moment de la récolte approchait. J'ai essayé de couper le haut de la moitié des plants car ça permettrait aux gousses de grossir plus facilement. Une fois qu'ils ont été complètement fanés et couchés au sol, je les ai récoltés (le 1er août 2017).

Malheureusement, les têtes récoltées étaient très petites, comme celles destinées au semis après que j'en ai enlevé toutes les grosses gousses extérieures. Quelques-unes étaient même pourries. Etait-ce dû à la pluie toujours assez abondante ici et à la terre trop argileuse qui a trop retenu l'eau, l'ail n'aimant pas les sols gorgés d'eau ? Etait-ce dû à l'ombrage des frênes poussant tout autour ?

Deux petites têtes d'ail.

Un site dit : L'ail est une plante rustique, qui se cultive partout en France, au soleil, sur la plupart des sols, hormis ceux qui restent humides en hiver. Dans ce cas extrême, il est quand même possible de le cultiver, au sommet d'une butte, les caïeux à peine enfoncés.

A la consommation, l'ail était très bon, comme celui du commerce, le seul détail était que la dernière pellicule restait collée à la gousse et s'enlevait difficilement.

Les diverses utilisations de l'ail

L'ail est un excellent antibiotique naturel, sinon le meilleur. Tant pour l'humain que pour les animaux.

La décoction d'ail rend de grands services au jardin et au verger, permettant de lutter contre les insectes et de nombreuses maladies. Pour lutter préventivement contre la fonte des semis, curativement contre les pucerons, les acariens, les chenilles et les maladies telles que cloque du pêcher et de la vigne, mildiou, rouille, oïdium, moniliose, pourriture grise des fraisiers.

C'est une plante médicinale.

Les meilleures associations de l'ail (liliacées) au potager, dans l'ordre d'importance : carotte, betterave, fraisier, tomate, laitue, concombre et cornichon, épinard, camomille...

Les plus mauvaises, dans l'ordre d'importance : haricot, pois, choux, asperge, et toutes les légumineuses...

Haut. Précédente.  

Pas de formulaire de contact pour le moment car j'en cherche un qui contient un captcha et qui fonctionne.

Ne m'écrivez pas : ce formulaire est en cours de test et ne fonctionne pas encore.

()


Nom ou pseudo :

Adresse courriel :

Sujet :

Message :

Haut. Précédente.  

« Dieu a fait l'Homme à son image... quel salaud ! »

Les textes, sigles, photos, tout le site est sous copyright (sauf indication contraire).
Tous droits réservés © Copie interdite sous peine de procès.

Mentions légales :
Site hébergé chez : OVH.
Courrier : 2 rue Kellermann, 59100 Roubaix (France). Mail : cil@ovh.net.