a u t o n o m i e ,   a u t a r c i e ,   s u r v i e
t o u t   f a i r e   s o i - m ê m e

Faire / Fabriquer

Haut. Précédente. Ail des ours

S 9 août 2014

A la fin de la période de récolte de l'ail des ours, j'ai récolté des grappes de boutons qui avaient remplacé les fleurs car ils avaient un fort goût d'ail.

Mais comme souvent, je ne les ai pas touchés et ils sont restés au frigo pendant plusieurs mois. Ayant vu que des petites graines noires et rondes en étaient tombées, je me suis occupé aujourd'hui de récolter ces graines. J'ai jeté le reste de la plante qui était séché.

Jeunes plants d'ail des ours.

Jeunes plants d'ail des ours.

Je n'ai trouvé presque aucune autre source que celle-ci disant que les graines se mangent germées :

Les graines peuvent facilement germer mais n'ont pas une durée germinative très longue. A faire cru ou cuit, conserver dans un bon vinaigre ou de l'huile.

Du coup, je pense que les graines d'ail des ours ne se consomment pas...

J 19 février 2015

J'ai récolté les premières jeunes feuilles d'ail des ours. J'en ai eu pour cinq à six petites rations que j'ai mangées en salade.

L 2 mars 2015

J'ai récolté à nouveau une bonne quantité d'ail des ours, comme J 19, dans le but de tester leur consommation cuites.

J'ai fait un premier essai en omelette. Ça cuit très vite, en quelques minutes seulement, et c'est bon, sauf que je n'ai jamais aimé le goût d'ail cuit, ça m'écœure.

Me 11 mars 2015

Cette année, je récolte des feuilles à peu près toutes les semaines et j'en mange tous les jours en salade.

J'ai fait cuire une récolte entière et il n'en restait presque plus rien après cuisson ! Ça diminue énormément. J'en ai mangé avec des pommes de terre sautées et je n'ai pas été écœuré par le goût d'ail cuit. C'était bon. Mais j'ai mangé carrément la moitié de l'ail des ours. Les feuilles prennent de la place crues, mais elles se ratatinent et se collent l'une à l'autre à la cuisson et il ne reste plus grand chose. On peut en faire cuire une énorme quantité sans problème.

L 8 juin 2015

J'ai récolté quelques rares graines d'ail des ours qui restaient encore sur les tiges déjà couchées au sol. Cela dans le but de les planter dans mon terrain quand j'aurai ma maison dans le sud. En espérant bien sûr que je puisse trouver un sous-bois adéquat.

L 22 juin 2015

J'ai récupéré les graines en frottant énergiquement entre les doigts les fleurs séchées. Je n'ai pas cherché à les récupérer toutes, j'ai seulement gardé celles qui étaient détachées et visibles.

Ça m'en a fait une cuillère à café bien pleine.

D 22 novembre 2015

La plante

Allium ursinum.

Plante mellifère.

Durant les quelques semaines de floraison, qui ont lieu d'avril à juin, l'ail des ours constitue une source de nourriture importante pour de nombreux insectes pollinisateurs. Riche en nectar et en pollen cette plante mellifère présente un intérêt apicole non négligeable.

On ne connaît aucun ennemi à l’ail des ours.

Consommation

Toutes les parties de la plante se consomment : feuilles, boutons floraux et fleurs.

On peut manger son bulbe et ses feuilles comme légume ou condiment.

L'ail des ours est très riche en vitamine C.

Avant la floraison, les boutons se préparent comme des câpres.

Phytothérapie

L'ail des ours est une plante médicinale très ancienne.

Il a des principes actifs identiques à ceux de l'ail commun mais à des concentrations supérieures.

Propriétés : dépuratif, rubéfiant [provoque une inflammation et une rougeur par afflux de sang], hypotenseur [diminue la tension artérielle], anti­sep­tique, anthelmin­thique [vermifuge].

L'ail des ours a des propriétés proche de l'ail commun, il fait baisser la tension artérielle et prévient l'artériosclérose. Il soulage les douleurs d'estomac, facilite la digestion, il est utilisé pour traiter les diarrhées, les coliques, les indigestions et pour stimuler l'appétit. Il est vermifuge.

Traditionnellement l'ail des ours est utilisé dans le traitement des pathologies cardiovasculaires. D'autre usages sont documentés comme la lutte contre la grippe et certaines pathologies virales, les pathologies du foie ou encore des gastrites.

Il est aussi particulièrement efficace dans le traitement naturel de certaines maladies de la peau, qu'il embellit. Agréablement digeste, il agit également comme parfait régulateur du système gastro-intestinal.

Confusion

Avant floraison, l'ail des ours peut être confondu avec le muguet de mai ou le colchique d'automne, qui sont tous deux très toxiques (éventuellement mortels). La distinction peut facilement se faire grâce à l'odeur alliacée dégagée par les feuilles froissées de l'ail des ours uniquement, ainsi que par la consistance des feuilles, coriaces chez le muguet et encore plus chez le colchique. Autre risque de confusion : certaines variétés d'arum peuvent pousser mêlées à l'ail des ours. L'arum est très toxique (éventuellement mortel). Or les jeunes feuilles d'arum présentent une forme et une couleur identiques à celles des jeunes feuilles d'ail des ours, le risque de confusion est donc important. Les deux variétés se distinguent uniquement par le dessin des nervures, parallèles pour l'ail des ours et pennées [comme des arêtes de poisson] pour l'arum. En outre les feuilles d'arum froissées ne dégagent pas d'odeur alliacée.

Les fleurs de l’ail des ours sont blanches à 6 pétales regroupées en ombrelles, celles de la colchique sont roses à trois pétales, tandis que celles du muguet sont blanches en forme de clochette en grappes tout le long d’une tige centrale.

Me 1er juin 2016

J'ai récolté une bonne quantité de fruits d'ail des ours pour les replanter dans mon terrain. J'ai cueilli le haut des tiges avec les grappes de fruits. Je les laisserai sécher pour que les petits noyaux noirs et ronds sortent de leur enveloppe verte.

Fruits d'ail des ours.

Haut. Précédente.  

Pas de formulaire de contact pour le moment car j'en cherche un qui contient un captcha et qui fonctionne.

Ne m'écrivez pas : ce formulaire est en cours de test et ne fonctionne pas encore.

()


Nom ou pseudo :

Adresse courriel :

Sujet :

Message :

Haut. Précédente.  

« Dieu a fait l'Homme à son image... quel salaud ! »

Les textes, sigles, photos, tout le site est sous copyright (sauf indication contraire).
Tous droits réservés © Copie interdite sous peine de procès.

Mentions légales :
Site hébergé chez : OVH.
Courrier : 2 rue Kellermann, 59100 Roubaix (France). Mail : cil@ovh.net.