a u t o n o m i e ,   a u t a r c i e ,   s u r v i e
t o u t   f a i r e   s o i - m ê m e

Faire / Fabriquer

Haut. Précédente. Alimentation : supprimer le sucre

L 1er juin 2015

Toute la semaine dernière, je suis allé dans le Midi pour visiter quelques maisons et je n'ai pas mangé un gramme de sucre. Je ne mange plus de sucre blanc depuis quelques années, sauf quelques biscuits ou merinques de temps en temps. Même chose pour le sucre complet car il donne probablement tout autant de dépendance au sucre que le sucre blanc. Pendant cette semaine, de L 25 au D 31 mai, je n'ai mangé ni sucre ni sirop d'agave (que j'utilise pour remplacer le sucre) ni miel, ni biscuits ou meringues. Seuls le café au lait sans lait (j'ai oublié d'en emporter) m'a été plus difficile à boire, et les flocons d'avoine sans sirop d'agave (j'ai oublié d'en emporter), m'ont paru très fades ; je les ai consommés sans lait pour le café, et avec quelques fruits écrasés pour les flocons d'avoine qui ont bien remplacé le sucre.

Sucre blanc, cassonade, sucre complet, Rapadura.

(Photo provisoire du domaine public
avant que je n'en fasse une moi-même).

Depuis que je suis rentré, hier D 31 mai, j'ai remis un peu de lait de soja dans ma chicorée, et je continue à mélanger quelques petits fruits écrasés avec mes flocons d'avoine, ce qui remplace le sirop d'agave ou le miel que j'y mets habituellement.

Mais de toute façon, j'ai un pot de sirop d'agave et un pot de miel entamés, ainsi que des paquets de biscuits d'avance, et j'en ai d'autres en réserve, que je consom­merai évidemment ; alors je ne sais pas si ça sert vraiment à grand chose de faire cet essai...

J 8 octobre 2015

Au mois de septembre, j'ai réussi à supprimer officiellement et complètement le sucre de mon alimentation : je ne mets plus de sucre dans ma boisson chaude du matin, je ne cuisine plus de plats avec du sucre, j'ai fini mon dernier paquet de biscuits, et je n'achète plus aucun aliment contenant du sucre.

Mais cette suppression est très relative.

Sachant que la grande majorité des gens sont persuadés que le sucre est indispensable à la santé, il me faut vous donner quelques explications. Le sucre blanc (le sucre classique, en morceaux ou en poudre) est en vérité totalement inutile et est même très néfaste puisque dépourvu de tous ses nutriments par le dit « raffinage », qui porte bien mal son nom puisque le mot « raffiné » évoque la qualité et la pureté alors que c'est exactement l'inverse : le sucre raffiné ne contient plus aucun nutriment, il n'a donc plus aucune qualité et est par conséquent impur pour la santé puique ne contenant plus, comme on dit, que des « calories vides ». Oui, le sucre est inutile car ce n'est pas le sucre qui nourrit l'organisme mais le glucose, et le glucose, en résumé, est fabriqué par l'organisme par l'apport du fructose des fruits et par l'apport des glucides des céréales et des légumes secs (et par le sucre blanc aussi).

Miel et stévia.

J'ai remplacé le sucre blanc pendant quelques années par le sucre complet : un sucre marron au très bon goût de caramel qui contient tous ses nutriments naturels, qui n'est donc pas raffiné et qui est très bon pour la santé... sauf que c'est quand même du sucre. J'ai donc également supprimé le sucre complet, car il donne la même dépen­dance que le sucre blanc classique. Je les ai remplacés par le sirop d'agave et le miel. Et il paraît que ce n'est pas l'idéal non plus !

Du coup, j'ai prévu de cesser de consommer du sirop d'agave ; d'autant que ça ne peut pas se fabriquer en France, ce n'est donc pas un Produit en soi, les agaves en question ne poussant qu'au Mexique. Mais je continuerai sans doute à consommer du miel car ça peut se fabriquer artisanalement chez soi : il suffit d'avoir des ruches (et suffisamment de plantes à fleurs toute l'année).

J'apprends donc petit à petit à consommer et à aimer la stévia (la vraie plante, pas les divers extraits), avec son excellent goût de sucre qui remplace le sucre et qui ne contient pas un gramme de saccharose, mais qui a malheureusement un goût de menthe. C'est une plante qu'on peut cultiver en France et j'en cultiverai dès que j'aurai ma maison définitive à la campagne. La stévia donne un goût de sucre, ce qui est le principal, mais d'une part accompagné d'un assez fort goût de menthe ou similaire, d'autre part qui ne remplace pas le sucre pour faire les confitures par exemple, ce qui est moins important puisqu'on peut conserver les fruits autrement.

A terme, la stévia, le miel et les fruits (dont certains sont très sucrés, comme les figues ou le raisin) seront mes seules et définitives sources de sucre, tant pour le goût que pour le fonctionnement de l'orga­nisme.

L 23 novembre 2015

Je viens de terminer une série de mini-pots de confiture que j'avais achetés pour pouvoir conserver certaines graines qui n'entrent pas ou mal dans une enveloppe papier. Résultat : j'ai mangé du sucre après mon arrêt complet. Et j'ai bien senti que j'aimais encore beaucoup ça. Je savais que c'était exceptionnel, que c'était uniquement pour me débarasser du contenu de ces pots destinés à être utilisés vides. Mais j'ai mangé du sucre quand même. La prochaine fois que j'en achèterai, je les donnerai d'abord à mon frère ou à des voisins pour qu'ils les mangent eux-mêmes, en leur demandant bien de me conserver les pots. Sinon, selon le nombre de petits pots que j'achèterai encore, je risquerai de manger du sucre pendant encore des années, et donc de ne pas en être désintoxiqué avant des années. Ou au pire, je pourrai en jeter le contenu, comme je pensais le faire au départ. Vu le prix, le peu de contenu et sa mauvaise qualité (pas bio et bourré de sucre), ce ne sera pas une grosse perte.

J 26 novembre 2015

J'ai acheté deux pots de sauce tomate bio, mais n'ayant pas vérifié les étiquettes, je me suis retrouvé avec un pot nature et un pot aux olives qui contient du sucre. Ça y est, je me suis encore fait avoir ! Je vais donc être contraint de manger cette cochonnerie de sucre dans de la sauce tomate !

Deux pots de sauce tomate.

Comme je l'ai déjà fait une fois ou deux, je vais faire des plats avec lesquels je mange de la sauce tomate, des pâtes par exemple, afin d'expédier cette cochonnerie de sucre et de m'en débarrasser le plus vite possible. Je pourrai ainsi garder l'autre pot sain et le consommer à ma convenance la conscience tranquille.

Début février 2016

En visite à Montpellier, où je suis passé en allant chercher une maison dans le Midi, j'ai mangé un paquet de biscuits que j'ai trouvé sur une poubelle, de bons biscuits au chocolat. J'avais froid et faim et ils m'ont fait du bien.

C'est ce que je redoutais : avec le 26 novembre (paragraphe plus haut) et aujourd'hui, je risque de manger du sucre une fois tous les quelques mois et mon sevrage total et réel sera toujours retardé...

L 10 octobre 2016

J'ai acheté récemment du xylitol, sucre en poudre fait avec l'écorce du bouleau. J'ai vu sur l'internet qu'il est bien meilleur que le sucre, surtout avec son index glycémique très bas, 7 à 8 seulement au lieu de 70 (sur 100) pour le sucre, mais qu'il n'est pas complètement innocent non plus. Toutes les études nécessaires n'ont pas encore été faites.

Paquet de xylitol.

En tout cas, moi, ça me donne la colique !

Je n'y ai jamais pensé, mais, à défaut, il reste les jus des fruits ou les fruits écrasés. Certains, comme le raisin ou les figues, sont très sucrés, et sont excellents quand on les mélange avec un aliment nécessitant du sucre. Il faut essayer aussi dans notre boisson chaude du matin, dans ce cas, je préconise plutôt les figues. Mais il faut des figues séchées pour en avoir toute l'année, et je ne sais pas si elles peuvent dissoudre leur sucre facilement... Et tous les autres fruits, à défaut, pourront servir, ainsi on pourra avoir un semblant de sucre toute l'année. On peut même faire réduire leur jus pour avoir un sucre plus concentré et qu'on sentira mieux dans notre boisson.

Haut. Précédente.  

Pas de formulaire de contact pour le moment car j'en cherche un qui contient un captcha et qui fonctionne.

Ne m'écrivez pas : ce formulaire est en cours de test et ne fonctionne pas encore.

()


Nom ou pseudo :

Adresse courriel :

Sujet :

Message :

Haut. Précédente.  

« Dieu a fait l'Homme à son image... quel salaud ! »

Les textes, sigles, photos, tout le site est sous copyright (sauf indication contraire).
Tous droits réservés © Copie interdite sous peine de procès.

Mentions légales :
Site hébergé chez : OVH.
Courrier : 2 rue Kellermann, 59100 Roubaix (France). Mail : cil@ovh.net.