a u t o n o m i e ,   a u t a r c i e ,   s u r v i e
t o u t   f a i r e   s o i - m ê m e

Avoir / Posséder

Haut. Précédente. Laurier-sauce

Laurus nobilis

S 2 avril 2016

J'ai récolté des feuilles de laurier-sauce.

Feuilles de laurier-sauce.

Les branches de laurier-sauce avec leurs baies était utilisées par les Romains pour couronner les vainqueurs d'un jeu ou d'un concours, qu'ils appelaient et qu'on appelle encore les « lauréats ». D'où « baccalauréat », du latin bacca laureati : baies de laurier.

Quelques utilisations du laurier-sauce

Tout le monde le sait : ses feuilles servent à aromatiser certains plats. Attention : n'en mettez qu'une par plat et pas longtemps car et sinon son goût est assez fort.

Vous pourrez les utiliser fraîches mais également séchées, plusieurs mois après les avoir récoltées, car elles conservent leur saveur.

Elles doivent garder leur couleur verte : si elles virent au brun, il faut les jeter (ne pas les conserver plus de 2 ans).

Une seule feuille suffit souvent à dégager un parfum à vos plats.

Les feuilles sont toujours à introduire en début de cuisson, en respectant le principe suivant : une feuille pour quatre personnes.

C'est une plante dioïque : les fleurs mâles et femelles sont sur des pieds séparés.

Le laurier-sauce est aussi utilisé comme répulsif. Au Maroc et en Tunisie, on frictionne les chevaux avec ses feuilles pour éloigner les mouches.

Les feuilles servent à conserver durablement les fruits secs [séchés] (figue, raisin) parce qu'elles éloignent les larves d'insectes.

Ses rameaux égaient le feu de sa sonore mitraille lorsqu'ils succombent dans les flammes.

Il faudra bien choisir l'emplacement de la plantation car, d'une part, son puissant système racinaire drageonnant peut faire des dégâts sur le bâti ; et d'autre part, il inhibe le développement des légumes (ombre importante, sécrétion de substances chimiques).

Phytothérapie

L’infusion de laurier-sauce est excellente pour la digestion, il suffit pour cela de laisser infuser 3 feuilles de laurier-sauce pour une tasse d’eau bouillante et de la boire une fois l’eau tiède.

Les fleurs de laurier-sauce séchées peuvent aussi être employées en infusion avec une cuillère de miel, et les baies séchées ont les mêmes propriétés culinaires que les feuilles ; elles sont préparées avec une râpe, de la même manière que la noix de muscade.

Attention, les baies ne sont pas comestibles.

Laissez quelques feuilles de laurier dans votre pot de farine afin d’en éloigner les charançons et autres bestioles.

L’huile de baies de laurier-sauce, ou beurre de laurier, est conseillée pour traiter les contusions et les entorses. Future maman, il vous est conseillé de ne jamais avaler cette huile car elle contient une substance abortive.

Le laurier-sauce est depuis toujours utilisé pour traiter les troubles de l'appareil digestif. Il ouvre l'appétit, stimule la sécrétion de sucs gastriques dans l'estomac, assure une bonne digestion, évite les fermentations et réduit les flatulences.

Il est aussi utilisé pour ses propriétés antiseptiques et bactéricides, c'est pourquoi il est présent dans de nombreuses marinades.

De ses feuilles, on extrait une huile essentielle (qui ne doit jamais être utilisée en interne) souvent employée sous forme d'onguents et utilisée en cas de troubles digestifs, affections respiratoires ainsi que lors des courbatures, rhumatismes, et de douleurs articulaires et musculaires. Il calme les infections urinaires et dentaires ; apaise les douleurs liées aux angines.

Régule la sécrétion de bile.

Il est également utilisé dans le soin des affections cutanées ou encore dans le traitement des états grippaux (toux, bronchite, sinus obstrués...).

Employé en décoction et en lotion, il intervient dans les soins des cheveux et de la peau.

Intégré aux préparations culinaires, le laurier-sauce permet de stimuler l'appétit.

Les feuilles peuvent se consommer fraîches ou séchées. Elles gardent leur saveur une fois sèches.

Et voici encore toute une série de paragraphes sur la phytothérapie du laurier-sauce provenant du même site :

Autrefois plante médicinale multi-usages réputée (désinfection, digestion, douleur, fatigue, règles, rhumatismes, sommeil), il n'est aujourd'hui plus qu'un simple aromate. Cette déchéance est le sort réservé à toutes les plantes médicinales (ail, thym, sauge) qui tombent en disgrâce lorsqu'elles deviennent aromates, du fait des cloisonnements inconscients de notre pensée.

En application externe, des feuilles de laurier-sauce macérées dans l'huile soulagent les articulations (rhumatismes). De même, avec l'huile extraite des fruits. Cette huile est un redoutable insectifuge (moustiques, gale et parasites des animaux domestiques). Le brûlage des feuilles assainit l'atmosphère.

Au niveau de l'utilisation cosmétique, en usage externe, l'infusion de feuilles de laurier-sauce est excellente pour le rinçage des cheveux gras avec des pellicules.

L'essence de laurier-sauce qu'on utilise en médecine (contre les poux) est extraite des fruits et non des feuilles. Très bien tolérée par toutes les peaux, cette huile essentielle est utilisée pour les shampoings et les crèmes des visages fatigués ou pour masser les jambes lourdes. Elle a des effets spectaculaires pour guérir les aphtes, [pour] les soins des dents et de la bouche. Outre ses propriétés antiseptiques (contre les virus, les bactéries et les champignons) et insecticides, cette huile est un antidouleur efficace (muscles, rhumatismes). Elle entre dans la composition du savon d'Alep et des onguents.

A partir des drupes [les fruits], on prépare un beurre de laurier efficace sur les articulations douloureuses et pour protéger des mouches le pelage des animaux.

Le laurier-sauce est à proscrire en cas d'inflammation interne.

Haut. Précédente.  

Pas de formulaire de contact pour le moment car j'en cherche un qui contient un captcha et qui fonctionne.

Ne m'écrivez pas : ce formulaire est en cours de test et ne fonctionne pas encore.

()


Nom ou pseudo :

Adresse courriel :

Sujet :

Message :

Haut. Précédente.  

« Dieu a fait l'Homme à son image... quel salaud ! »

Les textes, sigles, photos, tout le site est sous copyright (sauf indication contraire).
Tous droits réservés © Copie interdite sous peine de procès.

Mentions légales :
Site hébergé chez : OVH.
Courrier : 2 rue Kellermann, 59100 Roubaix (France). Mail : cil@ovh.net.